Médiation animalière


Médiation animalière

La médiation animale C'EST QUOI ?

 Boris Levinson (dans la fin des années 50), pédopsychiatre, est le premier grand théoricien de la médiation par l'animal. Ensuite, les psychiatres Elisabeth et Samuel Corson, dès 1958, mobilisent l’animal au sein de leurs thérapies, notamment auprès de patients schizophrènes : l’animal devient médiateur thérapeutique. La médiation animale est une activité exercée en individuel ou en groupe avec la coopération d’un ou plusieurs animaux soigneusement sélectionnés et préparés et avec un intervenant qualifié. La médiation animale permet de susciter des réactions du bénéficiaire en agissant sur les sphères psychiques, cognitives, motrices et relationnelles. L’intervenant intervient toujours en binôme avec le ou les référents de l’institution.

La médiation animale POUR QUOI ?  

Au travers d’ateliers ludiques, la médiation animale permet de travailler de façon détournée sur les objectifs pédagogiques et thérapeutiques des personnes fragilisées pour :

- Améliorer leur niveau d’autonomie (mémoire, motricité, communication, sphère affective) 

- Lutter contre leur isolement (perte des repères familiaux et manque d’interactions sociales) 

- Les revaloriser dans leurs capacités 

- Apporter du réconfort dans leur quotidien  

Quelques exemples d'objectif de séance

Compétences psychomotrices : orientation spatiale, motricité fine, schéma corporel... 

- Amélioration de l'autonomie : déplacement, mobilité, hygiène corporelle..

 - Stimulation cognitive : mémoire immédiate, mémoire à long terme... 

- Emotions et comportements : expression des émotions, valorisation et estime de soi... 

- Compréhension et réalisation de consignes 

- Communication : attention conjointe, relation sociale, langage oral, langage écrit... 

- Eveil sensoriel : goût, vue, ouïe, toucher, odorat...